Arianisme: Problème théologique

Arianisme: Problème théologique

Dans les années 318-320, Arius, prêtre d’Alexandrie, prêche la foi chrétienne et annonce un Christ, Fils du Père, inférieur au Père. Le Fils est une créature, la première de toute mais n’est pas l’égal du Père. Bien plus, il fut un temps où le Fils n’était pas. Ainsi, Dieu est devenu Père avec la venue du Fils.

Ces débats qui nous paraissent aujourd’hui complexes ont agité l’Egypte et, peu à peu, tout le bassin méditerranéen au point que l’empereur Constantin, soucieux de l’unité de son Empire, s’empare de ce dossier. Il convoque, en 325, le concile de Nicée qui affirmera l’égalité ontologique entre le Père et le Fils : le Fils est consubstantiel au Père. Jésus, le Christ, est vrai Dieu né du vrai Dieu, engendré non pas créé. Les affirmations d’Arius sont condamnées.

L’événement majeur du concile de Nicée marque la foi chrétienne jusqu’aujourd’hui et est à la source de l’originalité du monothéisme chrétien qui confesse un Dieu trinité.

Hilaire sera, en Occident, un ardent défenseur de la foi de Nicée, la foi de son baptême « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ».

La soirée proposée le 20 mars a pour but de mieux comprendre Arius et le mouvement qu’il génère, l’arianisme, dans son double contexte théologique et politique.

vec le théologien Yves-Marie Blanchard, il s’agira de saisir les enjeux théologiques d’un tel débat. Pourquoi les chrétiens confessent-ils avec tant de force la divinité du Fils ? Pourquoi les affirmations de Nicée vont-elles structurer à ce point là l’identité chrétienne ?

Avec l’historien Philippe Blaudeau, nous nous interrogerons sur la dimension politique de la crise arienne. Quels enjeux historique ? Pourquoi et des quelles conditions l’empereur lui-même se saisira de cette question religieuse ? Quelles sont ses intentions.

Une soirée pour éclairer le dossier de l’arianisme, question majeure du quatrième siècle, question essentielle pour l’identité chrétienne et pour le développement du modèle historique de la chrétienté.

Eric Boone

Yves-Marie Blanchard, prêtre catholique, est Professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris et membre de l’équipe de direction du Centre théologique de Poitiers.

Dernier livre paru L’Église, mystère et institution selon le quatrième évangile, Paris, DDB, 2013.

Copyright © 2018. Mentions légales.